L’entretien régulier et le suivi de son véhicule est indispensable afin de garantir la longévité du moteur et de ses éléments périphériques, sous peine de les détériorer prématurément et irrémédiablement.

Un moteur, exige pour fonctionner convenablement les ingrédients suivants :

entretien1- Un carburant propre,

– Un air sans poussière,

– Une huile ayant un bon pouvoir de lubrification.

– Un liquide de refroidissement conservant ses propriétés calorifiques (antigel).

–  Un bon allumage

1 – Le carburant

Le Diesel

dieselSaviez-vous que le diesel dont nous disposons en belgique est le plus mauvais d’europe?

Ce n’est pas nous qui le disons mais cela ressort d’une enquete que BMW a commandée, vu les nombreuses demandes de garantie propre à la Belgique. En effet, BMW, a un taux de demande de garantie (et pas seulement ce constructeur…) concernant les élements d’injection à haute pression, extrêmement élevé par rapport à d’autre pays.

D’après cette enquête il apparaît que le diesel fourni en Belgique a une très forte teneur en souffre! Ceci explique les nombreuses pannes d’injection et les colmatages récurrents des filtres à particules.

C’est pour cela qu’il ne faut pas négliger le remplacement du filtre  diesel, beaucoup moins cher qu’un injecteur par exemple….

 

L’Essence

essenceLes propriétés de l’essence sont telles que le remplacement de son filtre est beaucoup plus espacée.

Beaucoup….? Disont un peu trop, car on oublie souvent de le remplacer.

Cela provequera que très rarement des casses moteur. Mais un filtre fortement colmaté peut être la cause de pannes, comme par exemple le fuel trim ou encore un encrassement accéléré des injecteurs.

2 – L’Air

airL’air extérieur aspiré chargé de poussières est acheminé puis filtrer, ensuite il est mélangé au carburant afin d’obtenir la combustion.

Le filtre à air est plus important que l’on ne pense. En effet il limite l’encrassement du moteur et du débimètre…

Mais si on néglige son remplacement l’on peut :

–          abimer le bourrage de l’axe du turbo par succion.

–          déteriorer le débimètre d’air.

–          augmenter de manière significative la consommation.

–          diminuer les performances moteur.

–          générer plus de pollution.

–          encrasser rapidement l’échappement et ses accessoires (catalyseur, filtre à particules, sondes..).

3 – L’Huile

huileL’huile, mise sous pression par la pompe à huile et  nettoyée par le filtre à huile, lubrifie ainsi les éléments en mouvement du moteur et réduit les frottements. Ces derniers ainsi que divers hydrocarbures polluent progressivement l’huile. Même si le filtre à huile joue parfaitement son rôle, l’huile moteur se dégrade peu à peu et perd ses qualités originelles de lubrification.

Nous sélectionnerons pour vous le lubrifiant le plus adapté à la motorisation de votre véhicule (essence ou Diesel), selon votre type de conduite (normale ou intensive) et des conditions d’utilisation de votre voiture (ville, route, montagne…).

Nous tiendrons également compte des normes anti- pollution qui équipent votre vehicule.

En effet les différentes normes exigent différentes qualités d’huiles.

liquide4 – Le Liquide de refroidissement

Votre liquide de refroidissement : simple anti-gel ? Il est bien plus que ca…

Voici les qualités du liquide de refroidissement moderne :

–          Son point d’ébulition est plus haut que l’eau.

–          Il est volontairement gras, ceci afin de “graisser” la pompe à eau.

–          Anti- mousse, un bon liquide de refroidissement ne mousse pas.

–          Anti-gel, généralement, de manière standart, jusqu’à -37 degrés.

–          A des propriétés anti-rouille pour préserver les surfaces métaliques avec lesquelles il est en contact.. exemple : joint de culasse, radiateur.

 

Attention ! les anti-gels de différentes couleurs ne sont pas assimilabes….

 

LES SYMPTOMES QUI VOUS ALERTENT ?

– Une consommation de carburant en hausse,

– Une consommation anormale d’huile

 

Nos conseils :

symptome

– Contrôler le niveau d’huile tous les 1000 km ou avant un grand trajet.

– Compléter le niveau d’huile ne remplace pas une vidange complète d’huile, la majorité de l’huile contenue dans le moteur est ancienne et doit être remplacée selon la préconisation du constructeur AVEC son filtre à huile.

 

Les risques encourus :

– Un encrassement du moteur de votre voiture.

– Une usure prématurée du moteur due à une faiblesse de lubrification si les intervalles de vidange de votre voiture ne sont pas respectées.

– Un manque de puissance dû à un colmatage des filtres à air et de carburant.

– Une détérioration prématurée du circuit de refroidissement, le liquide vieillissant devient corrosif et s’attaque aux parois du circuit.

–  Risque de déjaugage en cas de manque d’huile lors d’un freinage brusque, d’un virage serré ou d’une montée ou et d’une descente à fort pourcentage d’inclinaison.

 

A RETENIR / A SAVOIR

L’huile à besoin d’environ 15 minutes de roulage avant qu’elle lubrifie de façon optimum le moteur. Pour préserver la durée de votre moteur, il est important de respecter les temps de chauffe, ne sollicitez pas le régime du moteur à froid.

Les évolutions technologiques permettent un accroissement de la durée de vie des pièces d’usure (filtres, huile, bougies…). Ces périodicités  sont théoriques et dépendent des conditions d’utilisation du véhicule.

Certains facteurs (ville, environnement poussiéreux, autoroute) diminuent la durée de vie des consommables, il est impératif d’ajuster l’entretien auto en fonction de ces paramètres.

5 – L’Allumage

allumageTous les moteurs des véhicules modernes sont commandés par un calculateur. C’est lui qui gère la quantité de carburant injectée, les temps d’allumage et le système de dépollution. Une défaillance du système de dépollution peut entraîner une contre-visite au contrôle technique.

la bougie d’allumage (moteur essence uniquement)

La bougie est un élément du système d’allumage qui enflamme le mélange et provoque la combustion. Les performances du moteur dépendent directement de cette combustion. Retarder le remplacement de vos bougies provoque une augmentation de la consommation de carburant et peut détériorer le pot catalytique.